Une histoire familiale de 5 générations

1890

Cognac Delpeuch-Joyeux

Création de la Maison Delpeuch-Joyeux, producteur-négociant de cognac

1920

Rhum Delpeuch-Joyeux

Diversification dans les Rhums et premiers pas dans les liqueurs

1965

Distillerie Delpeuch-Joyeux

Recentrage sur l’activité de viticulteur-distillateur en cognac, arrêt du négoce 

1995

Vignoble Delpeuch-Joyeux

Agrandissement du vignoble et poursuite de l’activité de bouilleur de crus

2020

Logo Deljoy Delpeuch-Joyeux

Relance du négoce et de la Maison Delpeuch-Joyeux avec la création de la liqueur DELJOY

  • Auguste Delpeuch

    1890 - Création de la Maison Delpeuch-Joyeux

    Tout commence avec l’arrivée d’Auguste Delpeuch (1862-1924) en Charente en 1887. Venu d’Auvergne, ce fils de commerçants fait la rencontre de Sarah Joyeux, fille de propriétaire viticulteur, avec qui il se marie l’année suivante en 1888 sur la commune des Métairies.
    Aventurier et entrepreneur, il créé peu de temps après la distillerie A. Delpeuch & Fils spécialisée dans le courtage d’eaux-de-vie et la Maison de Cognac Delpeuch-Joyeux en 1890 afin de valoriser son travail de vigneron et de distillateur.

  • Daniel Delpeuch

    1920 - Développement du Cognac, diversification dans les Rhums et premiers pas dans les liqueurs

    Daniel Delpeuch (1890-1965), fils ainé d’Auguste, poursuit l’entreprise familiale. Suite à son mariage avec Madeleine Salonne, il s’installe à la propriété de son beau-père à Mainxe qui restera dès lors le siège de la Maison Delpeuch-Joyeux.
    De retour de la Grande Guerre, il agrandit la propriété viticole, fait construire une distillerie sur place avec un alambic de 5 hL et développe la gamme Delpeuch-Joyeux avec des Rhums en provenance de Martinique et de Jamaïque ainsi que des liqueurs à base de cognac.
    Il collabore également avec son jeune frère Paul resté aux Métairies pour poursuivre l’activité de courtage d’eau-de-vie A. Delpeuch & Fils qui fournissait notamment les eaux-de-vie pour le compte de la célèbre Liqueur La Vieille Cure basée à Cenon (33).

  • Jean-Pierre Delpeuch

    1965 - Recentrage sur l’activité de bouilleur de crus et perfectionnement dans la fabrication de liqueurs

    Jean-Pierre Delpeuch (1930-aujourd'hui), plus jeune fils de Daniel prend la suite de son père en 1955. Il préfère alors se consacrer à la viticulture et la distillation plutôt qu'au négoce qu'il cesse de développer au fil des années et dont l'activité s'arrête définitivement en 1965.
    Il se focalise ainsi sur le développement du vignoble et la vente d'eaux-de-vie aux grands négociants de la place. Il remplace ainsi successivement l'alambic de 5hL par de plus importants : 15 hL en 1957 puis 25 hL en 1971.
    Fin gourmet, il prend l'habitude de fabriquer des liqueurs à base de cognac pour sa consommation personnelle, la famille et son cercle d'amis proches.

  • Alain Delpeuch

    1995 - Développement du vignoble et poursuite de l’activité de bouilleur de crus

    Alain Delpeuch (1963-aujourd’hui), plus jeune fils de Jean-Pierre, prend la suite en 1985 et est toujours en activité accompagné de son fils ainé Louis.
    Sur les pas de son père, il se consacre au développement du vignoble et à la production d’eau-de-vie de très grande qualité, plusieurs fois récompensées par ses partenaires.
    Louis Delpeuch, le fils ainé d’Alain, s’occupe également du vignoble, de la distillation et du vieillissement des eaux-de-vies aux côtés de son père.

  • Frédéric Delpeuch

    2020 - Renaissance de la Maison Delpeuch-Joyeux et création de la liqueur DELJOY

    La Maison familiale est aujourd’hui entre les mains de la 5ème génération.
    Passionné par le cognac et le monde des liqueurs, Frédéric Delpeuch, le fils cadet d’Alain, relance la Maison Delpeuch-Joyeux après plusieurs décennies d’inactivité en créant la Liqueur DELJOY, liqueur à base de Cognac et d'agrumes. Il rend ainsi hommage à ses ancêtres et son grand-père qui l’avait initié à ce délice des anges.